dimanche 7 mai 2017

Vote Macron, au bout du capitalisme, désireux de se survivre, il y a Hitler


A ceux qui vont voter Macron...

"Au bout du capitalisme, désireux de se survivre, il y a Hitler
 
« J’ai beaucoup parlé d’Hitler. C’est qu’il le mérite : il permet de voir gros et de saisir que la société capitaliste, à son stade actuel, est incapable de fonder un droit des gens, comme elle s’avère impuissante à fonder une morale individuelle. 
Qu’on le veuille ou non : au bout du cul-de-sac Europe, je veux dire l’Europe d’Adenauer, de Schuman , Bidault et quelques autres, il y a Hitler. 
Au bout du capitalisme, désireux de se survivre, il y a Hitler. Au bout de l’humanisme formel et du renoncement philosophique, il y a Hitler. »
                                                                        Aimé Césaire,  1953

 Lire les propositions de Libérons La Monnaie : 
Loi pour le contrôle public des banques







Aucun commentaire: